top of page

Pour une gratification pour tous les stagiaires à la mairie de Loos

Aujourd’hui, les stages étudiants de moins de deux mois ne sont pas rétribués. Selon la loi, c’est en effet si le stage fait au minimum deux mois que la Mairie de Loos est obligée de verser une gratification. La majorité municipale, au dernier conseil municipal du 30 septembre, a proposé que ces stages de moins de deux mois puissent faire l’objet d’une gratification. Mais cela de manière opaque et qui serait attribuée par Mme le Maire, de manière arbitraire.


Nous, nous avons proposé au contraire que pour les stages qui durent pendant au moins un mois, tous les stagiaires étudiants puissent être rétribués et ainsi avoir une gratification. Notamment dans le contexte que l’on connait aujourd’hui, alors que les étudiants ont souffert de la crise sanitaire : par l’isolement, par des difficultés financières.


Pouvoir donner une gratification à tous les stagiaires dès le premier mois de stage était un véritable coup de pouce pour ceux-ci, en plus d’être une mesure d’égalité. Au moins pour que chacun puisse se déplacer pour son stage, ou bien se restaurer sur place.


Que nous a répondu Mme le Maire ?

« Vous allez trop loin ! »

Nous souhaitons répondre que non, aller vers l’égalité entre les étudiants qui effectuent un stage à la mairie de Loos, faire en sorte que ce stage soit mieux rétribué que le minimum prévu par la loi, ce n’est pas aller trop loin : c’est une mesure de bon sens, qui est porteuse de progrès social.

Retrouvez notre amendement explicitant notre proposition en cliquant ici.


AM1_UALE_10_Gratification-des-stagiaires
.pdf
Télécharger PDF • 296KB


Découvrez également la présentation de cet amendement par Valérie CONSEIL, lors du conseil municipal du 30 septembre :



Comments


bottom of page